callContactez-nous
Home  /   Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel
Mis à jour le 29 October 2017

Chaque année, la Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel (SMAM) est l'occasion pour des organisations, des associations, des hommes et des femmes dans le monde entier, de soutenir, d'encourager et de protéger l'allaitement maternel. En Communauté française de Belgique, la SMAM a lieu du 1er au 7 octobre, et dans d'autres pays, du 1er au 7 août. Le thème de la SMAM est différent chaque année.

D'où vient cette initiative ?

C'est à l'hôpital Innocenti (Florence, Italie), en août 1990, qu'a eu lieu une réunion internationale consacrée à l'allaitement maternel rassemblant des représentants de 30 gouvernements, de nombreuses organisations des Nations-Unies et d'organisations non gouvernementales (ONG). A la suite de cette réunion, en février 1991, les organisations et personnes souhaitant protéger, soutenir et encourager l'allaitement maternel créèrent un réseau mondial dénommé WABA (World Alliance for Breastfeeding Action, en français Alliance Mondiale pour l'allaitement maternel), avec le soutien de l'UNICEF.

Que fait-on pendant la Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel?

Chaque année un thème est choisi par WABA, mais chaque pays peut adapter ce thème à sa situation sociale et culturelle particulière.
En Belgique, une campagne du SPF de la Santé publique, Sécurité de la Chaîne alimentaire et Environnement, et du Comité fédéral de l'allaitement maternel se tient chaque année du 1er au 7 octobre à l’occasion de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel.
Une affiche est réalisée chaque année avec l'appui du Plan National Nutrition Santé. Elle est envoyée gratuitement aux services de maternité, à l'ONE, aux associations d'allaitement, et à toute personne qui en fait la demande au CFAM.

Semaine Mondiale de l'Allaitement Maternel 2017

L’allaitement maternel, et si on y pensait avant ?
L’Organisation Mondiale de la Santé recommande aux jeunes mères d’allaiter leurs nouveau-nés exclusivement durant les 6 premiers mois. En Belgique, seules 10% des mamans suivent ces recommandations. Afin d’encourager et d’aider les futures mères à allaiter, le SPF Santé publique et le Comité Fédéral de l’allaitement maternel lancent chaque année une campagne, sous un angle particulier. Cette année, nous soulignons l’importance d’échanger et de s’informer lors de la grossesse, auprès des professionnels de santé mais aussi de ses amis et de son entourage.
L’allaitement maternel peut susciter des interrogations auprès des futures mères qui n’ont pas encore choisi le mode d’alimentation de leur enfant. Certaines ont peur de ne pas y arriver, de ne pas produire assez de lait, ou encore que l’allaitement nuise à leur vie de couple. Le slogan de cette année : « L’allaitement maternel, et si on y pensait avant ? », a été choisi pour illustrer l’importance de réfléchir, d’échanger et de s’informer avant l’arrivée du nouveau-né sur la question de l’allaitement maternel. Ceci peut se faire entre la future maman et son entourage, par exemple, avec une amie qui allaite ou qui a allaité : les échanges informels, dans une ambiance intime et détendue, peuvent vraiment aider les futures mamans concernant leurs craintes par rapport à l’allaitement. Les professionnels de la santé ou les associations d’allaitement sont également disponibles pour répondre à toutes les questions pratiques que se posent les femmes enceintes concernant l’allaitement. Cette campagne démarre le 1er octobre 2017, dans le cadre de la Semaine Mondiale de l’Allaitement Maternel. L’affiche « L’allaitement maternel, et si on y pensait avant ? » a été envoyée à tous les gynécologues, pédiatres, maternités et consultations ONE et Kind &Gezin de Belgique afin d’être exposée dans les salles d’attente. L’illustratrice et blogueuse « la Queen Mama » a réalisé les visuels de l’affiche. Elle rencontre actuellement un très beau succès en France et ailleurs dans le monde francophone grâce à sa page Facebook, avec près de 33000 followers.
L'allaitement est le moyen idéal d’apporter aux nourrissons tous les nutriments dont ils ont besoin pour grandir et se développer en bonne santé. C’est pourquoi l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande l’allaitement exclusif pendant 6 mois, complété par une autre alimentation jusqu’à 2 ans (voire plus). Pratiquement toutes les mères peuvent allaiter, si elles bénéficient d’informations précises ainsi que du soutien de leur famille et des professionnels de santé. L'allaitement maternel contribue également à lutter contre la précarité et à diminuer les inégalités sociales,en évitant aux familles les coûts importants liés à l'alimentation artificielle et aux dépenses en soins de santé.