callContactez-nous

Coronavirus (COVID-19) et allaitement

Les actualités COVID-19 et allaitement peuvent être trouvées sur le site de l'IPA (Information Pour l'Allaitement)
https://info-allaitement.org/ressources-en-ligne/vaccination-covid-19-et...

Covid-19 et allaitement : le lait maternel recommandé... même en cas de contamination (15 juin 2021)
Une femme peut-elle transmettre le Covid-19 à son enfant en l'allaitant ? Selon une étude menée par la recherche médicale publique espagnole, la réponse est non. Non seulement le lait de mères contaminées ne contient pas de traces du virus, mais il serait aussi vecteur d'anticorps. Les médecins de l'étude recommandent même l'allaitement aux mères atteintes du virus.

https://information.tv5monde.com/terriennes/covid-19-et-allaitement-le-l...

La vaccination contre le covid-19 pendant l'allaitement :
l'avis du Conseil Supérieur de la Santé (CSS)- 21 mai 2021
Malgré l’absence de données cliniques disponibles sur le sujet, la plausibilité d’un effet toxique chez l’enfant allaité est faible, si pas inexistante. A l’instar de ce qui est dit dans les dernières recommandations de l’OMS, le CSS n’a pas de craintes particulières à ce sujet. Toutes les femmes allaitantes peuvent donc être vaccinées avec tout vaccin recommandé pour leur âge..
https://www.health.belgium.be/fr/avis-9622-vaccination-contre-la-covid-1...

L'avis de l'Academy of Breastfeeding Medicine (https://www.bfmed.org/) :
Les vaccins à ARNm sont composés "de nanoparticules lipidiques contenant de l'ARNm de la protéine spike du SARS-CoV-2 ; la séquence d'ARNm code uniquement pour cette protéine. Ces particules sont injectées dans le muscle, où les nanoparticules sont absorbées par les cellules musculaires. Ces cellules musculaires transcrivent ensuite l'ARNm pour produire une protéine spike. La protéine spike fabriquée par la cellule stimule une réponse immunitaire, protégeant l'individu de la maladie COVID-19. Pendant l'allaitement, il est peu probable que les lipides du vaccin pénètrent dans la circulation sanguine et atteignent les tissus mammaires. Si c'est le cas, il est encore moins probable que la nanoparticule intacte ou l'ARNm soit transféré dans le lait. Dans le cas peu probable où l'ARNm serait présent dans le lait, il serait digéré par l'enfant et il est peu probable qu'il ait des effets biologiques.
Center for Disease Control and Prevention (CDC)
https://www.cdc.gov/coronavirus/2019-ncov/vaccines/recommendations/pregn...

Message de l'Unicef
Une mère infectée par le coronavirus peut-elle continuer d’allaiter son enfant en toute sécurité ?
Toutes les mères vivant dans des régions touchées par le virus ou à risque présentant des symptômes de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires doivent consulter immédiatement un médecin et suivre ses instructions.
Compte tenu des bienfaits de l’allaitement et du rôle insignifiant du lait maternel dans la transmission d’autres virus respiratoires, la mère peut continuer d’allaiter, tout en observant les précautions nécessaires.
Les mères présentant des symptômes, mais qui vont suffisamment bien pour allaiter, doivent porter un masque à proximité de leur enfant (y compris pendant qu’elles le nourrissent), se laver les mains avant et après avoir été contact avec lui (y compris pendant qu’elles le nourrissent)) et nettoyer/désinfecter les surfaces contaminées, comme doit le faire toute personne infectée de manière présumée ou confirmée par la COVID-19 et en contact avec d’autres personnes, notamment des enfants.